Comment bien réussir son netlinking en 2018 ?

46 Likes comments off

Dans une stratégie de référencement, il peut arriver que vous ayez recours au netlinking. C’est une technique un peu complexe qui requiert que l’on ait des connaissances véritables et profondes en matière de référencement. Le but reste au fond le même que celui d’une stratégie de référencement naturel, c’est-à-dire optimiser le positionnement d’un site dans les résultats de recherches des moteurs comme le célèbre Google.

Qu’est-ce que c’est que le netlinking ?

Le netlinking fait partie des techniques qui permettent d’optimiser le positionnement d’une plateforme dans les résultats d’un moteur de recherche. Il s’agit en pratique de faire en sorte qu’un lien placé sur un site (autre que le vôtre) redirige les visiteurs de cette plateforme sur votre site à vous. En d’autres termes, dans un article orienté sur votre thématique, il est question de placer ce que l’on appelle une ancre qui redirige l’internaute vers votre site web. C’est une technique qui permet de gagner en notoriété assez rapidement. Mais formulée ainsi, la procédure peut sembler banale et simple. Or il n’en est rien puisque le choix même du site sur lequel il faut placer le lien ne se fait pas au hasard.

Quelles sont les caractéristiques d’un bon lien de netlinking ?

Pour qu’une stratégie de netlinking que l’on nomme parfois backlinking soit véritablement efficace, il est fortement déconseillé de faire un achat de lien hasardeux. Cela est d’autant plus important que la mise en application de cette technique est basée sur le principe du mot clé. Autrement, si le site dont vous faites le choix pour votre netlinking ne partage aucun centre d’intérêt avec le vôtre, votre campagne de netlinking échouera tout simplement. Voici une liste de trois données qu’il vous faut absolument prendre en compte.

  • La sémantique : Comme nous l’avons fait remarquer un peu plus haut, la valeur accordée au mot clé est déterminante dans ce processus. Autrement dit, il est important que l’ancre que vous comptez exploiter contienne au moins un mot clé. Il faudra aussi que le mot clé en question soit commun à celui de votre site.

  • La renommée du site : S’il est important que le lien contienne des mots clés communs à vos deux plateformes, le site qui accueille le lien de redirection doit, quant à lui, bénéficier d’une bonne renommée sur le net. En d’autres termes, vous ne gagnez pas beaucoup à poser votre lien sur un site dont l’indice de confiance est trop faible, cela ne vous servira presque à rien. Vous pouvez ainsi vous fier à l’indice de popularité et de confiance du site pour vous décider. Aidez-vous de la plateforme Majestic pour cela.

  • La fréquence des liens : Il est certain qu’au début avec cette technique, la quantité déterminait en partie le résultat. Mais aujourd’hui, la tendance s’est totalement inversée. C’est plutôt la qualité du lien que vous allez poser qui déterminera le résultat. Ainsi, au lieu de miser sur la multiplicité des liens, une ancre bien placée peut être efficace pour une bonne période.

Comment faire son netlinking ?

Il ne suffit pas de savoir sur quel site placer son lien ou encore comment écrire son ancre pour réussir un netlinking. C’est une technique de référencement un peu complexe dont il faut connaître et comprendre les rouages. Voici comment procéder en quelques lignes.

Adapter l’ancre du lien

Cela se fera en fonction des mots clés des deux sites. Adapter son ancre c’est aussi prendre en compte le fait que lorsque vous faites le choix de poser plusieurs ancres, leurs formulations doivent être différenciées. Si les termes utilisés sont similaires, un moteur de recherche perfectionné comme Google identifiera cela comme un spam et le sanctionnera.

Où placer son ancre ?

La position de l’ancre dans l’article qui l’accueille est très importante dans la mesure où les moteurs de recherche y accordent une importance particulière. En effet, si le lien est placé au début ou à la fin de l’article, il ne risque pas d’être pris en compte par les robots de Google. Le meilleur positionnement pour une ancre reste le plein centre de l’article.

L’attribut de l’ancre

Votre lien sera-t-il en « dofollow » ou en « nofollow » ? Ce sont des détails qui ont leur importance dans la mesure où il s’agit de bénéficier ou non de la popularité du site qui accueille votre netlinking. Si votre lien est en « dofollow, cela signifie que le site sur lequel vous avez placé votre lien a donné l’autorisation à Google d’orienter sa notoriété sur la vôtre.

Mais on retiendra qu’en raison de la complexité de cette opération, il est souvent préférable de confier cette partie de votre stratégie de référencement à une agence expérimentée. En la matière, Ereferer se positionne comme une plateforme dont l’expertise pourra amplement vos attentes, surtout que ses compétences vont bien au-delà du simple référencement.

Vous devriez aimer

A propos de l'auteur : Emmanuel Higel